Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  Admin le Mar 18 Nov - 1:57

Que pensez-vous de cette entente concernant la mobilité de la main-d'oeuvre entre le Québec et la France ?

Quel impact cela aura-t-il sur les opticiens (et optométristes) du Québec ?

Positif ou négatif ?

Vos commentaires sont les bienvenus.

Admin
Admin

Messages : 60
Date d'inscription : 20/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://opticiens.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  opticien le Mer 19 Nov - 4:52

On vient de s'en faire passer une vite...

Les opticiens de France qui viennent au Canada deviennent des opticiens ici, malgré qu'ils ont les connaissances, l'habilité et le droit de faire de la réfraction (examens visuels) là-bas. Mais comme ils n'ont pas le doctorat et pas tout à fait les études des optométristes d'ici, il arrivent ici et sont fort déçu de ce qu'ils voient. La plupart sont frustrés. Dès qu'ils voient comment les opticiens d'ici sont traités, ils veulent repartir au plus sacrant. Et ils ont raison. Ils ont quand même un peu de dignité, eux.

Pensez-vous que les optos vont les laisser devenir optos ? Jamais de la vie !!!
Le principe est simple : Vaut mieux les sous-évaluer que de leur donner la chance d'atteidre leur vrai niveau.

Les optos vont continuer à garder leur monopole, à contrôler leur pratique et leur nombre ($$$$), pendant ce temps le nombre d'opticiens augmentera, leur valeur descendra.

Le malheur c'est qu'il manque dramatiquement d'optométristes, pas d'opticiens.
Parlez-en à bon nombre de lunetteries qui s'arrachent les cheveux (et leur porte-feuilles) à en trouver.

Et finalemnt, en référence aux autres propos de ce site : une lunetterie peut très facilement se passer d'opticien semble-t-il (la plupart du temps de façon illégale), mais elle peut TRÈS DIFFICILEMENT SE PASSER D'OPTOS.

Pour que les choses soient adéquates, ils faudrait que ces opticiens deviennent optométristes, pas opticiens.

opticien
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  opticien le Jeu 27 Nov - 3:20

J'oubliais

Est-ce que les opticiens du Québec pourront travaillé en France ?
Pas sûr du tout, ils ne font pas de réfraction !
Ce sera donc unilatéral comme entente ?
Bon d'un côté mais pas de l'autre ?
J'irais bien travaillé dans le sud de la France, c'est chaud.... Et pas d'hivers...

Plutôt que de faire des opticiens Français des optométristes ici, comme proposé précédemment, pourquoi ne pas s'aider nous-mêmes et permettre aux OPTICIENS D'ICI de faire de la réfraction ? Ils pourraient eux aussi aller travailler en France. HiHiHi....

Comme je disais : on s'en ai fait passer une vite, encore plus que je ne pensais !

On perds à tous les niveaux.

Le gouvernement a sûrement écouté les sages conseils de notre sage et allumée présidente (ironie).
Que fait notre ordre à ce sujet ? Il se couche par terre encore une fois ?
Encore si les cotisations supplémentaires allaient à la défense de notre profession....


D'autres précisions seraient appréciées.

opticien
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  LaPie le Mer 28 Jan - 2:49

J'ai travaillé avec une opticienne Française ou Algérienne, je ne sais pas trop.
Elle étaient très déçue de n'être pas considérée comme une professionnelle ici.
Le salaire est mauvais, les connaissances utilisées très peu et l'équipement est horrible !
La plupart des endroits où elle a travaillé n'avaient même pas l'équipement de base nécessaire à faire un bon travail selon elle.

Elle étaient très choquée qu'on ne lui avait pas dit la vérité sur le travail d'opticien ici.
Tant d'efforts et d'argent dépensé pour si peu.

Elle s'est souvent fait reprocher de trop vouloir en faire, surtout dans les chaînes, par les gérants ou propriétaires.
Elle prenait trop de temps à servir et aider les clients.
Même quand la clinique est vide. Faut pas habituer les clients à trop.
Ils risquent de trop en vouloir s'ils reviennent.


Finalement, elle connaissait trop pour "butcher" son travail.

LaPie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  optinne le Mar 3 Mar - 1:45

Salut,

Je ne suis pas vraiment au courant du dossier.

Mais j'ai vu quelque part, sur un site du gouvernement, que les opticiens étaient encore loin d'une entente.
Il y avait une liste des professions très près d'une entente, et nous n'y étions pas.

J'espère juste qu'on ne perdra rien dans tout cela.

Moi aussi je connais des opticiens et opticiens venus d'ailleurs, la plupart sont frustrés.
Les autres veulent ouvrir leur propre lunetterie et faire comme les autres.
Ils sont ici pour le "cash" (la plupart des non-frustrés)

optinne
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  Romain le Jeu 26 Mar - 16:37

Bonjour à tous !

Je suis actuellement en dernière année de ma formation d'opticien en France et j'aurai aimé en savoir plus sur le métier d'opticien au Québec.

Notre école à été approchée par un membre de votre Ordre (Mr Gilles Nollet pour être exact) pour permettre à des futurs diplômés Français d'exercer au Québec. Etant moi même curieux et intérressé par cette proposition, j'aimerai en savoir un peu plus sur la considération (en tant qu'opticien) des émmigrés Français.

Et d'après les quelques témoignages que j'ai pu lire sur ce fil de discussion, la première ébauche d'un constat est assez effrayante !!!

Mais comme ils n'ont pas le doctorat et pas tout à fait les études des
optométristes d'ici, il arrivent ici et sont fort déçu de ce qu'ils
voient. La plupart sont frustrés. Dès qu'ils voient comment les
opticiens d'ici sont traités
, ils veulent repartir au plus sacrant. Et
ils ont raison. Ils ont quand même un peu de dignité, eux.

Est ce que vous pourriez développer un peu plus ce point ?



Mais j'ai vu quelque part, sur un site du gouvernement, que les opticiens étaient encore loin d'une entente.

Toutefois, dans le mail reçu de Mr NOLLET, on m'a affirmé l'inverse : (citation du mail reçu le 19 mars 2009)


De plus, nous sommes à finaliser une
entente de réciprocité entre l’Ordre et le Ministère de l’éducation
nationale de la France pour faciliter encore plus la mobilité
des opticiens et l’intégration de
ces derniers.

Pensez-vous que les optos vont les laisser devenir optos ? Jamais de la vie !!!
Le principe est simple : Vaut mieux les sous-évaluer que de leur donner la chance d'atteidre leur vrai niveau.

Est-ce aussi marqué que cela ou cela dépend-t-il des enseignes? Est ce que certaines enseignes guident les opticiens Français immigrés ou est-t-on vraiment livré à soi même?

J'irais bien travailler dans le sud de la France, c'est chaud.... Et pas d'hivers...

Le climat est peut être chaud, mais l'accueil des gens l'est beaucoup moins en revanche. Etant de Lille (Nord de la Françe) il y a bel et bien une différence... Bien sûr, il ne faut pas généraliser, mais tout de même.

Comment sont les relations entre opticiens et optométristes? Bonnes ? Mauvaises ? Tendues ? J'ai eu l'impression en vous lisant que c'était un peu la guerre.


Merci d'avance pour vos éclaircissements !
Si vous voulez me joindre autrement que par le forum, je laisse mon adresse mail : houliez.romain@yahoo.fr

Romain
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  Admin le Ven 27 Mar - 2:33

Bonjour Romain !
Vous êtes le premier cousin Français à poster ici !

Merci de votre participation à ce forum.
Il me fait plaisir de répondre à vos questions.

Précision : Mr Gilles Nolet, bien qu'il parle au nom des opticiens, est en fait comptable ! Autrement dit, il ne saurait pas de quoi il parle si vous lui posiez des questions concrètes sur la profession d'opticien ici. Notre cher ordre l'a choisi pour nous représenter ? Vraiment pas fort ! Notre présidente aurait-elle mieux fait l'affaire ? Pas plus ! Voyez-vous, elle est avocate... Et a déjà été un peu opticienne dans un lointain passé.
Autrement dit, ne demandez surtout pas à notre ordre professionnel de répondre à vos questions. Surtout pas sur la vraie vie des opticiens d'ici. Complètement déconnectés.

Premièrement : Vous saviez que les opticiens n'ont pas le droit de faire de la réfraction ici ?
Comme c'est très payant, ne comptez pas sur les optométristes d'ici pour vous donnez droit à cet acte.
Même si vous savez sûrement le faire aussi bien qu'eux. Je vous encourage fortement à tenter d'être optométriste ici et pas opticien. Vous comprendrez plus loin.

Comment les opticiens sont traités ici : une bonne lecture de ce forum vous donnerait une idée globale des conditions autres que celles purement d'ordre matériel. Vos connaissances seront très peu mises à l'épreuve dans la vraie vie. Même si vous le vouliez, certains employeurs vous freineraient. La concurrence est forte, l'objectif est de vendre avant tout, chez beaucoup trop d'endroits.

À propos du "mail" de Mr Nolet : possible que les choses aient évoluées un peu. N'en demeure pas moins que notre ordre accueille déjà des dizaines d'opticiens étrangers par année, depuis plusieurs années. À ce que je sache, ce n'est pas si compliqué d'être accepté. Rien de bien neuf. Si vous voulez être un opticien, pas un optométriste. Eux vous metteraient des bâtons dans les roues... De toute façon, être opticien ne semble pas bien compliqué à ce qu'il paraît... (je blague) Vous n'avez qu'à lire sur ce site l'épidémie de pratique illégale qui sévit ici pour vous en convaincre. Enfin, si je me souviens bien (pas certain par contre) : un examen de vos connaissances et un examen sur nos lois professionnelles, que vous aurez tôt fait d'oublier, comme la plupart des autres opticiens.

Serez-vous aidé ? Sûrement, mais pas plus selon moi qu'un opticien finissant d'ici. Certains endroits sont accueillants et d'autres pas. Le problème réside souvent dans le fait que les emplois disponibles pour les finissants se trouvent à des endroits où personne ne veut aller, donc pas toujours facile...
Il existe aussi beaucoup de lunetteries qui vous font l'honneur de vous embaucher si je peux m'exprimer ainsi.
Attendez-vous à devoir laver les toilettes, les lunettes, le plancher, répondre au téléphone, faire les appels de suivis, tailler-monter, vendre, ajuster, acheter les montures, etc TOUT quoi. On vous paie un peu plus qu'un simple vendeur ou réceptionniste, vous devez donc être rentable. Ce n'est pas partout ainsi, mais...
Une lunetterie ici, en général, ce n'est pas un service professionnel, mais un business.

Vous vous questionnez sur le salaire et autres avantages sociaux ? Très peu. Vous gagnerez moins que le salaire moyen, moins que le concierge d'une école, deux fois moins qu'un professeur ou qu'une infirmière, quatre à cinq fois moins qu'un optométriste. Seulement deux semaines de vacances en débutant, après un an de travail, trois après cinq an AVEC le même employeur, Vous changez d'emploi ? Vous retombez à deux semaines. Assurances ? Très variable. Des horaires variables souvent , avec des soirées et des fins de semaine. Certains endroits demandent même des disponibilités presque constantes. Beaucoup de temps partiel. Des objectifs de ventes vous seront demandés à plusieurs endroits. Bien entendu, il existe des endroits mieux, le truc c'est de les trouver... Et plusieurs autres candidats voudront ces mêmes emplois.

Vous a-t'on parlé de pénurie dans notre domaine ? Complètement faux, du moins dans les plus grands centres comme Montréal et Québec, à moins que vous ne vouliez aler travailler où personne d'autre ne veut aller.
Vous augmenteriez grandement vos chances de trouver quelque chose de bon en sortant des grands centres.
Mais la demande est moindre...

Pour ce qui est des relations entre opticiens et optométristes, tout dépend. Au niveau des ordres professionnels, ce n'est pas terrible (lire plus à fond ce forum). Entre individus, c'est variable. Je dirais assez cordial en général QUAND les opticiens et optométristes se côtoient. Mais quand ils travaillent ensemble, c'est aussi signe en général qu'ils s'appuient mutuellement, qu'ils ont besoin les uns les autres. Autrement dit, si un optométriste ou une entreprise embauche un opticien, c'est qu'ils y voient une utilité quelconque, donc un respect minimum pour notre profession. Le problème réside surtout à des endroits qui évitent les opticiens et qui encouragent la pratique illégale, ces optos (proprios ou employés) ont tendances à être méprisés par les opticiens et C'EST NORMAL.

Je ne voudrais pas vous faire un portrait trop pessimiste de la situation. Peut-être aurez-vous de la chance. Toutes les lunetteries ne sont pas de mauvais employeurs. Mais une chose est sûre, si vous désirez avoir un bon salaire et tout le reste, et si vous pensez mettre à profit vos connaissances au quotidien, je ne suis pas convaincu(e) que venir ici soit une bonne idée. Mais je ne vous connais pas, donc je ne peux rien assumer.
Peut-être voudrez-vous ouvrir votre propre lunetterie ? Ou votre conjoint (e) gagne déjà un bon salaire ?


N'hésitez pas à poster à nouveau pour toute autre question.

Merci !

Admin
Admin

Messages : 60
Date d'inscription : 20/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://opticiens.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  Admin le Ven 27 Mar - 3:04

Bonjour à nouveau Romain,

J'oubliais : Comment c'est d'être opticien en France ?
Au niveau salaire, conditions de travail et tout le reste ?

Ma question principale : Quellles sont les informations dont vous disposez concernant le mouvement inverse ?
C'est-à-dire si un opticien du Québec voulait aller en France ?
Vous faites de la réfraction, mais pas nous.
Comment cela fonctionnerait-il ?
Toute information serait appréciée.

Merci encore !

Admin
Admin

Messages : 60
Date d'inscription : 20/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://opticiens.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  Romain le Mar 31 Mar - 18:30

Bonjour,

J'ai bien lu votre message, toutefois je manque de temps en ce moment pour vous répondre de manière juste et complète car je suis en période d'examens.

Je vous répondrai dès que possible.

Romain

Romain
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  Romain le Jeu 16 Avr - 13:52

Bonjour !!

Tout d'abord, veuillez m'excuser pour le délai de réponse, le temps m'a quelque peu manqué ces dernières semaines.

Comment c'est d'être opticien en France? Certainement un peu moins conccurentiel que chez vous d'après ce que j'ai pu lire. D'après mes modestes expériences en magasins, on cherchera à bien fidéliser le client en discutant avec; en lui faisant un équipement dont il sera content, et ce, pour longtemps; en offrant un bon SAV, etc...

En somme, et pour reprendre vos termes mon cher Admin, l'optique en France me parait moins axé sur le business.

Pour vous répondre sur le mouvement des opticiens Québecois qui viendraient en France, je n'en ai encore jamais croisé, ni pour le moment entendu parler en magasin. Je n'ai aucune idée de la manière dont les choses se passeraient si l'un de vous décidait de venir s'installer en France! J'ai essayé quelques recherches, toutefois sans résultats.

En ce qui concerne notre droit à la réfraction, depuis avril 2007, il nous est possible de pratiquer la réfraction afin d’adapter, dans
le cadre d’un renouvellement, les lunettes correctrices de nos clients
de plus de 16 ans, dans un délai de trois ans suivant la prescription
initiale de l’ophtalmologiste.
Toutefois l'ophtalmo peut se prémunir de tout changement de son ordo en y mettant la mention "ordonnance non modifiable" (ce que quelques ophtalmos ne se privent pas de faire...)
Il ne nous est pas possible de déterminer une addition pour un presbyte si l'ophtalmo n'en a pas prescrit une au préalable.
L'examen de vue doit se pratiquer dans une pièce isolée du reste du magasin(visuellement et phoniquement) pour conserver l'intimité de la personne.
Il ne nous est pas permis,en revanche, de faire de la publicité pour notre capacité à faire de la réfraction. (Ce qui est respecté chez quelques uns, et pas chez les autres).
Il nous est impératif de mettre au courant notre client sur la nature de l'examen qui sera pratiqué, il ne sera pas un acte médical.
Il pourra être payant si le client en est informé au préalable.
Les opticiens diplômés doivent porter un badge portant la mention
"Opticien" ou "Opticien–lunetier", même si ils ne pratiquent pas la réfraction.

Voilà pour les grandes lignes ce que ce décret nous a récemment apporté. Il a été acceuilli de bon coeur par la majorité des opticiens qui, au lieu de faire un changement de verres en faisant passer ce dernier comme "casse", peuvent maintenant faire un "renouvellement à l'identique" (RI) ou "renouvellement à l'adaptation" (RA).

J'espère avoir répondu à quelques unes de vos questions !

Romain

PS : Je tiens à vous rappeler que mon expérience sur le monde de l'optique en France est encore incomplète, car je manque encore de recul sur quelques aspects de la profession.

Romain
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  WTT le Dim 5 Sep - 14:08

bonjour à tous

je suis opticienne depuis trois ans en france, certains souhaitent savoir comment l'optique se porte en france je vais essayer de vous décrire notre monde ici:

premièrement dans les petites structures on fait tout!! des examens de vue, aux adaptations de lentilles en passant par le façonnage on fait TOUT!! on aime passé du temps avec les clients, il n'est pas rare que certains nous fasse la bise nous offre des fleurs ou des chocolats!!! à première vue le pied!! par contre dans les grande structure ce n'est pas pareil: la rentabilité est le mot d'ordre!! je n'ai jamais travaillé pour ce genre d'enseigne je peux donc pas en parler plus.

ensuite tout n'est pas rose chez nous, la pression des mutuelles est très forte (les mutuelles remboursant en partit les lunettes). En france on pratique le tiers payant c'est à dire que les mutuelles remboursent l'équipement directement aux opticiens. Dans ce cadre il existe deux types de réseaux de mutuelles, un ouvert qui rembourse n'importe quel opticien et un réseaux fermé qui impose des grilles tarifaires sur les verres et les montures et qui ne rembourse que les opticiens qui acceptent leur conditions... c'est donc la guerre ouverte pour rentrer dans ces réseaux fermer de manière à ne pas rater de clients...

en plus des mutuelles, il a un gros problème de formation des ophtalmo!! dans ma région on attend environs 6 mois pour avoir un rendez vous et donc une ordonnance!!! en plus de ça il y a des erreurs de prescription sur environs 50% des ordonnances ce qui nous oblige à vérifier toutes les ordo, et quand on l'a pas fait et qu'il y a une erreur on change les verres gratuitement... une perte d'argent énorme!!!

en plus de ça il y a énormément de concurrence par exemple dans ma ville on est quatre opticiens alors qu'il n'y a que deux boulangeries... dans une même rue de lyon ils sont 8 sur 100 mètre...

Rajoutons à ça un nombre d'opticiens formé de plus en plus nombreux il est difficile de trouver du travail, le salaire moyen en france est d'environ 1733 eur brut c'est 1350 eur net par mois

pour ma part, j'arrive à montreal fin octobre pour avoir une expérience différente chez vous!!!

si vous avez des questions sur les opticiens en france...

wtt

WTT

Messages : 2
Date d'inscription : 05/09/2010
Localisation : france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

immigration

Message  Anaïs le Dim 3 Oct - 8:16

Bonjours à tous !!!

Comme Romain, j'ai également eu une conférence dans mon école de votre ordre et de votre Présidente qui nous a bien appâté.
Je suis donc décidé à venir au Quebec, au départ je voulais continuer mes études, hélas je n'ai pas trouvé d'erasmus et les conditions et frais de scolarité à l'université semblent hors d'atteinte.
Je suis actuellement en formation pour devenir opticienne, et j'aimerais continuer cette formation 1 an à l'université en France avant de partir pour le Canada, où je souhaiterais travailler pendant 1 an. Et donc je pose LA question : faut il passer une équivalence (étant donné les accords france-quebec)?

Vous semblez assez blasé à propos du métier au Quebec.

WWT : j'ai des questions ^^
1. Peux tu me dire qu'elles sont les formalités que tu as dû faire pour partir
2. Comment as tu trouvé du travail sur place
3. Pourra tu me dire tes impressions sur le job là bas ???

mon mail : nanaisme91@hotmail.com

en ce qui concerne le métier en France, comme l'a dit WWT, notre guerre est contre les mutuelles.
Au niveau de l'évolution du métier elle se situe plus contre les médecins (en France les optométristes ne sont pas reconnue), qui surveillent leur plate bande!!!
Ensuite, j'ai travaillé dans une grande chaine (Grand Optical), l'équipe était géniale, mais le mot d'ordre est le profit, même si on attache de l'importance à la fidélité du client!!! Dans ce type d'enseigne, le travail de l'opticien est fragmenté (le plus souvent ils sont tous à la vente ou au contrôle de la vue).
Au niveau condition de travail : on est au 35h par semaine, il me semble que c'est 5 semaines de vacances (à vérifier), Un jeune diplômé débutant perçoit un salaire mensuel brut aux alentours de 1 400 €. Avec de l'ancienneté son salaire peut avoisiner les 2 100 € mensuels.
Au niveau France : si vous êtes sur paris ou dans les alentours et que vous prévoyez de prendre les transports en communs notamment le RER (transport ferré ), il faut savoir que les employés ont l'habitude de faire grève très souvent (surtout en septembre/octobre), en ce moment il y a beaucoup de manifestations en raison de réforme sur les retraites, a ouiiiii, j'oubliais, il y'a beaucoup de cotisation sur le salaire : il faut compter environs 20% de différence entre le salaire brute et nette.

Bonne journée !!!

Pour le Sud de la France : il fait trèèèèèèèès beau, MAIS il existe un hiver (soit ça n'atteins pas les -35 ^^) sans oublier le vent : Mistral et Tramontagne.
Je trouve les gens sympathique



Anaïs
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Francais de France.

Message  opticien le Ven 26 Nov - 1:34

Les français étudient seulement 2 ans en France alors au Québec 3 ans.
Vous dites qu'il y a 8 enseignes par 100 mètre carrée MAIS le pb. le prix des lunettes est trop cher.
Fait en 10 à 15 euro en asie et vendu 20 fois à 30 fois plus cher en france.

opticien
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  tom poch le Mer 6 Avr - 4:36

pourquoi, au quebec, ils vendent 15 euros leurs lunettes? santa 

tom poch
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  halolo le Mer 6 Avr - 18:22

Tom,

Je crois que vous avez mal compris.
Cette personne parlait du coût de production en Asie, pas le prix de vente au Québec.
C'est sensiblement le même prix ici qu'en France.

Et contrairement à ce que certaines personnes laissent entendre, le profit n'est pas 20 à 30 fois le prix de production. Il ne faut pas oubliez les multiples intermédiaires par la suite, les pertes (non-vendues), brevets, utilisation des noms, frais d'importation, coût des entrepôts, du personnel, assurances, garanties, sans oubliez tous les frais qu'ont les lunetteries en bout de ligne, la liste est très, très longue après la sortie d'Asie  Ce qui coûtait à l'origine 10 euros, peut facilement coûter 10 fois plus (et plus) à l'opticien.

À peu près pareil pour les lentilles, mais beaucoup moins d'intermédiaires. Ce sont les compagnies de lentilles qui s'en mettent plein les poches, pas les lunetteries. Big Brother E a sévit ici aussi... Le pire, c'est que la majorité des opticiens Québécois ont cru leurs sotises, et vous ?

halolo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens

Message  eloge le Mar 4 Oct - 14:49

Bonjour à tous,

Je suis un jeune opticien français, j'exerce en France depuis 1 an et j'ai lu attentivement toutes vos réponses (et questions) car moi aussi j'ai assisté à une conférence de la présidente de l'Ordre des opticiens d'ordonnance du Québec, il y a 2 ans. Elle nous a parlé des équivalences entre opticien français et québécois. Je dois dire que depuis ce jour j'ai très envie de venir tenter ma chance au Canada ! Ce pays semble très accueillant et ouvert.

Seulement voilà, plus je m'approche de la date où je dois prendre ma décision pour venir dans votre pays -que j'imagine magnifique- plus je doute de pouvoir trouver un travail qui me conviendrait. Les conditions de travail et de recherche de travail que vous avez décrites font un peu peur. Le salaire, même si ce n'est pas la raison qui me pousse à émigrer, doit être suffisant pour avoir un niveau de vie convenable. Etc. Enfin bref, je me demande s'il ne serait pas mieux de tenter des études d'optométriste ! ou pire d'abandonner.

Pour être honnête je ne m'attends pas à ce que ce soit facile pour moi de trouver un travail correct en traversant l'Atlantique, d'autant qu'il est préférable d'avoir une expérience professionnelle en Amérique du nord -ce que je n'ai pas. J'adore mon métier et je suis prêt à montrer beaucoup d'efforts pour l'exercer. Et puis je comprends que j'ai mes preuves à faire. Après tout, c'est moi l'émigrant ! Et plus que pour essayer d'être opticien, j'ai hâte de découvrir votre pays et vos coutumes.

Ma question est que pourriez-vous me dire pour me convaincre de venir tenter d'être opticien au Québec ?


Si vous avez des questions sur les opticiens en France, n'hésitez pas.

eloge

Messages : 2
Date d'inscription : 04/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir les cousins

Message  SLC le Ven 28 Sep - 18:49

Voila je suis diplômé en France depuis environ 3 ans , et mon métier me plait plutôt pas mal.
J'ai une grande admiration pour le Canada , et je souhaiterai donc venir y travailler.

Mais après avoir lu le différents commentaires, ça jette un froid.... Je suis presque apeuré...
Enfin, j ai plusieurs question a vous posez:

-Une personnalité de l ordre des opticiens était venu nous recruter chez nous de l autre coté de l atlantique, ou pacifique au choix Laughing  ,mais pourquoi, si c est si terrible?

Ici le niveau de vie des opticiens est plutôt moyen. Bien sur on trouve de tout, comme j ai pu l expérimenter... En effet ce qui compte c est la perspective d évolution qu offre le marché en ce moment, donc ouvrir une boutique...Plus pour longtemps...

-Aussi, pourquoi compare t on Opticien Français et Optométriste Canadien?? Les Opticiens canadiens sont moins bon que les Français? Rolling Eyes Ou Il n y en a pas? C est directement optométriste? Mais ce n est pas le même travail, non?

Pour finir ce qui est des examens de vues, oui cela me plait, mais dans ma carrière j ai du en faire une vingtaine, et je ne ferais pas ça toute la journée (personnellement )

Voila , sachez que je vais tenter ma chance au pays des cabanes en bois... Je vais devoir me former au niveau etude pour ce qui est des adaptations lentilles mais ca devrait le faire Wink ...J espère...

Post Scribe. :  Je suis navré de vous avoir peut, etre, provoquer une keratite avec mes fautes d ortograf... Laughing

Respectueusement, Moi.

SLC
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  eloge le Ven 28 Sep - 22:50

Hello,

Je suis maintenant au Canada et je travaille comme
opticien mais rien à voir avec un "vendeur de lunettes". Je bosse comme
conseiller et technicien dans une clinique de chirurgie réfractive.

Pour ce que j'en sais :
-S'ils
sont venus nous recruter c'est qu'ils manquent d'opticiens (mais pas
dans les grandes villes). A ce sujet, tu as beaucoup de chances de te
retrouver dans une enseigne plutot que chez un indépendant. Chez Newlook
par exemple il y a bcp de français(es)

-Les opticiens
d'ordonnances canadiens sont à mon sens aussi bons que les français.
Meilleurs que la moyenne des français en contacto. Moins bon que nous en
réfractions... puisqu'ils n'ont pas le droit d'en faire =D avantage
pour nous mais c'est pas partout que tu seras autorisé à pratiquer.
Par
ailleurs je te suggère de rentrer en contact avec l'Ordre des opticiens
du Québec (si c'est là que tu te rends) si tu ne l'as pas déjà fait.
Ils vont te dire que tu dois passer une formation pour être reconnu
opticien au Québec...et moyennant entre 1800 et 2000$ cette formation +
examen final =)
Perso je travaille sans. Et je gagne bien ma vie, je
vais d'ailleurs renégocier mon salaire bientôt. Car oui, c'est dans la
coutume de le faire.


J'y vais donc de mon conseil : tu peux
essayer d'entrer en contact avec quelques opticiens canadiens depuis la
France mais ça ne devrait pas donner grand chose à distance. Une fois
sur place, démarche à mort, scrute les annonceurs sur internet :
jobboom, monster etc. Vas voir des agences de placement qui de temps à
autre peuvent te proposer un bon poste peut etre pas opticien en
attendant de trouver mieux.
Si tu as de la chance tu devrais trouver rapidement à condition de pas trop être exigeant.

Pour
finir je te dirais que j'ai chercher du boulot pendant même pas une
semaine et j'ai trouvé une place, bien payée, dans mon domaine alors il
n'y a pas de raison que je sois le seul à qui cela arrive.

Cordialement.
Tom

eloge

Messages : 2
Date d'inscription : 04/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entente France-Québec -mobilité des opticiens ???

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum